destination… dégustez !

Cultivé depuis des millénaires, c'est l'un des fruits d'été les plus appréciés. Sa culture était connue en Chine depuis 2200 av. et semble avoir été amené en Grèce par Alexandre le Grand. À Chypre et dans le Dodécanèse, ils l'appellent pomme d'or, tandis que dans d'autres parties de la Grèce, ils utilisent le nom de zardelia. En Europe, il est apparu pour la première fois en Italie et en Espagne. La vérité est qu'en France cela n'a pas eu beaucoup de succès au début, car on l'a accusé d'apporter de la fièvre. Mais lorsque le jardinier du roi décide lentement de le cultiver à Versailles, d'autres agriculteurs du sud-est de la France se lancent également.
Les abricots se consomment de mars à septembre mais les meilleurs sont de juin à août
Sa couleur orangée, son goût sucré et légèrement acidulé, le rendent adorable et apprécié des petits comme des grands !
Riche en vitamines, minéraux et fibres, c'est un fruit aux nombreuses propriétés bénéfiques. Elle est peu calorique et l'essentiel est qu'elle contienne de la provitamine A (ou carotène B) qui lui donne sa belle couleur orangée, de la vitamine C et du potassium. Enfin, l'abricot est une source de fibres qui comprend de la pectine.
Il existe différentes variétés d'abricots, réparties selon leur lieu de culture ou le nom du producteur. Les plus connus en Grèce sont :
Bebeku : Il vient de la région d'Argolide. Son fruit est petit, avec une chair ferme et un arôme riche. Sa couleur à l'extérieur est orange vif avec quelques tons de rouge.
Diamantopoulou : Ils sont cultivés en Corinthie. Leur fruit est de taille moyenne avec une forme sphérique et légèrement plat. Leur couleur est jaune et la chair est douce, très sucrée et aromatique.
Faralia : Fruits de gros calibre à chair compacte et dure. Leur couleur est rouge orangé vif et ils sont très aromatiques.
Bien sûr, il ne faut pas oublier les abricots secs qui viennent généralement de Turquie, d'Iran, de Californie et même d'Australie. Bien qu'ils aient un goût très sucré, ils ne contiennent pas plus de sucre que les frais. Ce goût est dû au fait qu'il est déshydraté et donc très concentré.

COMMENT NOUS LES CHOISISSONS
L'abricot est un fruit d'été et n'aime pas du tout le froid. On choisit des fruits pas trop mûrs et fermes. Nous les laissons mûrir dans le bol à fruits avec les autres fruits, mais s'il fait trop chaud, nous pouvons les conserver dans le tiroir du réfrigérateur. Cependant, pour les consommer, il faut d'abord les sortir du réfrigérateur et les laisser revenir à température ambiante.

COMMENT NOUS LES CONSOMMONS
L'abricot est très savoureux cru mais aussi cuit dans des sucreries ou des aliments.
– au sirop : accompagné d'herbes (romarin, lavande) et/ou d'épices (cannelle, vanille...)
– dans la poêle avec un peu de beurre
– en compote
– des barbecues
– en tartes
– dans les salades de fruits
– jus
– avec des céréales pour le petit-déjeuner
- confiture
mais aussi….
– en salade
– avec de la viande ou du poisson
– au foie gras

PROPOSITIONS

Gâteau panna cotta aux abricots

Pancake panna cotta aux abricots

Pavlova à la crème de mastic et abricots et nectarines caramélisés

Pavlova à la crème de mastic et abricots et nectarines caramélisés

1 Commentaires

  1. Eve_nkld dit:

    Très utile…

Laisser une réponse

Votre adresse email n'est pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *