Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

destination taste!

Magiritsa – Soupe d’agneau au riz

Magiritsa – Soupe d’agneau au riz
proetoimasia magirema servirisma anamoni video button
30 min environ 1 heure 4-6 personnes [printfriendly]

 

Magiritsa est une soupe traditionnelle grecque que l’on mange le soir du Samedi Saint après la Résurrection du Christ.
Quoi de mieux, de rentrer le soir du Samedi de la Résurrection avec vos proches et d’avoir à la maison une bonne soupe chaude, délicieuse avec sa sauce au citron-œuf, qui fonctionne comme un «médicament» pour l’estomac. En effet, pour ceux qui jeûnent pendant toute la durée du Carême, la magiritsa est le premier plat à viande qu’ils mangent après ce long mois de carême. Ce plat est particulièrement bénéfique pour l’estomac car il le prépare pour le lendemain, le dimanche de Pâques ou de grandes quantités de viandes, de produits laitiers et de mezedes sont consommés. Ce n’est pas non plus par hasard que la magiritsa est servie toute l’année dans les tavernes pour ces qualités de soulagement de l’estomac.
Ingrédients Préparation
  • 1 fressure d’agneau (pesant environ 1 kg ou un peu plus), nettoyé
  • ½ tasse d’huile d’olive
  • 5 à 6 ciboules, hachées finement
  • 2 grosses salades de laitue, nettoyées et coupées
  • 1 bouquet de chicorée, nettoyé et haché finement
  • 1 gros bouquet d’aneth, finement haché (sans les tiges)
  • ½ tasse à café de riz glacé
  • du sel, et du poivre fraîchement moulu

Pour la sauce de œuf-citron

  • 2-3 œufs, de préférence bio, séparer les jaunes d’œufs des blancs
  • du jus de 2 citrons
Mettre dans une casserole beaucoup d’eau à bouillir et y ajouter la fressure d’agneau, laissez le pendant 3 minutes (le temps est compté à partir du moment que l’eau boue à nouveau) la fressure aura une couleur grise. Puis retirez la de la casserole, laissez refroidir un peu et coupez la en petits morceaux avec un couteau ou avec une grande paire de ciseaux. Dans une grande casserole, chauffer l’huile d’olive à feu vif faire revenir les morceaux de la fressure pendant environ 5 minutes, jusqu’à ce qu’il soit doré, tout en remuant régulièrement avec une cuillère en bois. Ajouter la ciboule, la laitue et la chicorée et faire revenir 4 à 5 minutes, jusqu’à ce que les herbes se dessèchent. Ajouter du sel et du poivre, la moitié de l’aneth et 1½ – 2 litres d’eau, il doit y avoir de l’eau jusqu’au milieu de la casserole, de sorte à avoir beaucoup de bouillon à la fin pour la soupe. Laisser bouillir le mélange, et baisser le feu puis saler. Recouvrir la casserole et laisser mijoter la soupe pendant 30 à 40 minutes, jusqu’à ce que le foie soit ramolli. Ajouter le riz et cuire pendant encore 10 à 12 minutes, en remuant régulièrement. Ajouter l’aneth restant, mélanger et retirer la casserole du feu.

La sauce a l’oeuf-citron: Dans un grand bol, battre les jaunes d’œufs avec un fouet (ou avec un mixeur) jusqu’à ce que vous obteniez une crème légère. Ajouter lentement le jus de citron, tout en continuant à remuer. Dans un autre bol propre, fouettez les blancs d’œufs avec le mixeur jusqu’à ce que vous obteniez une ferme meringue. Ajoutez-la petit à petit aux jaunes d’œufs, tout en remuant doucement mais avec de grands mouvements pour empêcher la meringue de perdre de son volume.
Avec une louche à soupe, verser très lentement et peu à peu le bouillon chaud de la soupe, tout en battant constamment avec le fouet. Dès que vous avez versé environ 3 cuillères et que la sauce à l’œuf-citron est bien chaude, versez le en une fois dans la soupe et mettre le bouillon à mijoter à feu très doux. Ne pas mélanger la soupe, mais secouer la casserole afin que la sauce d’œuf-citron se répande bien partout. Laissez mijoter 1 à 2 minutes puis retirer la casserole du feu. Je sers immédiatement.


Related Posts

GARIDOFLOGERES ME ANTHOTYRO – FEUILLETÉS DE CREVETTE AU FROMAGE D’ANTHOTIRO

GARIDOFLOGERES ME ANTHOTYRO – FEUILLETÉS DE CREVETTE AU FROMAGE D’ANTHOTIRO

Elles seront servies avec des tomates cerises et l’on versera par-dessus les feuilletés du petimezi.